Let Yourself Being Corrupted...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dorka Addams

Aller en bas 
AuteurMessage
Dorka Addams
† Vampire †
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Dorka Addams   Lun 3 Aoû - 17:57

BEGINNING

Nom : Addams
Prénom : Dorka
Âge : 439 ans
Nationnalité: Angleterre
Langue Maternelle: Anglais
Famille (Facultatif): (non défini, à discuter s'il y a des intéressés à faire partie de ma famille ^^)
Race: Sang pour Sang Vampire, chéri
Orientation: Hétérosexuelle, mais je peux devenir bisexuelle en cas de nécessité

MORE ABOUT ...

Physionomie: Pour une femme de plus de 400 ans, je dois avouer que j'ai su garder la forme. Je tiens un régime stricte qui me fait garder une fine silhouette et si je n'ai jamais été très encline aux sports modernes, la chasse a su me tenir en forme. J'ai ce charme des temps éloignée et le soupçon d'un pouvoir de séduction me permet de tenir en laisse à peu près toute personne, si tel est mon désir. Je suis à la fois objet de tourment et de désir, inspirant l'envie et la crainte. J'ai un visage sévère et des allures élégantes qui viennent d'une époque révolue où les femmes avaient du panache et ne se laissait pas prendre avec facilité par un homme. On me dit hautaine parfois: lorsque je me trouve entourer d'imbécile, il est vraie que le mépris empreint les traits de mon visage. Ma fine bouche peut autant invité à un baiser que se pincer avec snobisme lorsque je n'ai pas intérêt à me montrer charmante. La confiance que j'ai en ma personne apparaît dans chacun de mes gestes sûrs et vous ne me verez pas facilement déstabilisé par quoi que ce soit.
Style de vêtements : Je n'ai plus souvent l'occasion de sortir les robes de l'ancienne époque qui avait beaucoup plus d'élégance que ce que les gens modernes peuvent inventer. Je fais faire mes vêtements par de haut couturier, alliant la grâce, l'élégance et l'originalité. J'aime que l'on me remarque et que l'on ne puisse plus décrocher son regard de moi et de longues robes longeant mon corps et mettant en valeur ma poitrine bien remonté sont surement ce que je préfère porter. Je sais aussi me fondre parmi les autres en revêtant les habits plus moderne d'une femme d'affaire respectable. Je peux être aussi extravagante que discrète, capable de revêtir différents masques et différentes tenues pour les diverses occasions.
Avatar : Helena Bonham Carter

Caractère : Je crois que dire de moi que je suis méchante ou gentille est un peu simpliste, les gens le sont souvent. Je suis une femme qui sait ce qu'elle veut et qui ne recule devant rien pour l'obtenir, même s'il vaut tuer pour se faire. Je ne crois pas qu'un vampire doive boire autre chose que du sang humain, comme les humains eux-mêmes ne voient pas non plus pourquoi ils devraient devenir végétarien. Les humains sont une sous-espèce facilement exploitable quand on sait où mettre nos énergies. J'ai le tempérament d'une femme d'affaire et c'est pourquoi je n'ai eut aucun mal financièrement depuis bon nombre de décennies. Les années m'ont donnée la capacité de ne pas me laisser aller à la faim bestiale. Même affamée j'arrive à me contrôler et j'aime poursuivre une même proie durant plusieurs semaines avant d'en faire mon repas. Cruelle de vouloir connaître sa victime? Je reconnais y trouver un plaisir, mais c'est surtout pour ne pas gaspiller en un repas un élément qui pourrait potentiellement être des nôtres. Je dois avouer que depuis quelques temps, je suis en froid avec le chef qui a eut l'idée de nous révéler aux humains. J'ai vécue 400 ans dans l'ombre et n'est jamais ressentit le besoin d'envahir les humains, du moins pas aussi directement. J'ai décidé de prendre quelques distance, mais je suis dans les affaires. Autant les affaires humaines que vampiriques, alors je préfère ne pas rester trop loin pour ne pas perdre de mon influence. Je ne vous peint peut-être pas un portrait trop aimable de moi. Il est vrai que les valeurs humaine de cette époque ne me représente pas très bien. Je suis capable de clémence pourtant, sans que l'on explique vraiment pourquoi. Les gens peuvent le voir comme une faiblesse, mais je ne le vois pas ainsi. Faire preuve de clémence alors que vous auriez pu tuer, c'est un échelon de plus sur le pouvoir de la vie et de la mort. Suis-je capable d'aimer? Je l'ignore. Ce n'est pas ma condition de vampire qui a changer mon coeur. J'ai eut plusieurs amants et ne suis pas réputée pour être fidèle en amour. Je suis passionnée pour l'être qui partage un moment ma vie, mais devient de glace lorsque je me suis lassée. J'ai partager quelques années de mon existence avec plusieurs hommes et ils ont toujours su à quoi s'en tenir. L'amour éternel, quand on est vampire, c'est beaucoup trop engageant de toute façon.

Aime: Le sang, les soirées cocktails, séduire et être séduite, être plus que confortable d'un point de vue monétaire, la traque, le pouvoir lorsque bien dosé et l'éternité.

Déteste: L'incompétence, les gens qui n'ont pas de colonne, la mort, le manque de classe, l'Église, ceux qui me donne des ordres ou essaie de se croire meilleur que moi.

A Peur de: Je n'ai peur de rien. (Elle a peur de la fin de son existence et du jugement de dieu (puisqu'elle a été une fervante croyante dans sa vie humaine), mais elle fera mine de se moquer si vous essayer de l'effrayer avec cela.)

YOUR LIFE

Histoire : Ma vie d'humaine remonte déjà à un bon moment. elle ne fut, étonnement, pas bien différente de la vie que je mène aujourd'hui. Si à l'époque les femmes n'avaient pas officiellement de pouvoir, je savais comment en obtenir de manière plus détournée. J'étais, à la cour, bien connue et pouvait influencer plus de décision que l'on ne pourrait croire. Avoir des amants, à cette époque, ne servait pas seulement à contenter son corps. C'était de la politique détournée. J'y excellait, ce n'est pas un manque de modestie. J'attirais la passion et le respect et l'on m'appréciait pour la discussion autant que pour l'amour que je pouvais donner. J'avais été marié dans mon jeune âge à un homme éteint, sans intérêt et c'est certainement pour cela que j'appréciait tant la compagnie des autres. Mon coeur se laissait prendre par qui avait assez de charme et assez de pouvoir pour m'intéresser. Je parle de mon coeur, mais détrompez-vous, je ne fus amoureuse qu'une fois de toute mon existence. Ces amours frivoles qui ne duraient que quelques mois et ceux qui partagèrent ma vie plus tard apportait la fin de la solitude, mais pas l'extase d'un coeur qui bat à tout rompre au simple contact d'une bouche déposé sur une main.
C'est cet amour qui me condamna à la vie éternelle. C'était un homme discret et qui, pourtant, semblait connu de tous. Les demoiselles se pâmaient devant lui et fondaient comme la neige au soleil cuisant de l'été sans feindre la moindre retenue. J'aurais mentit en disant que mon âme était totalement indifférente à cet être, mais son pouvoir de séduction n'avait pas sur moi le même effet. Je savais encore me tenir et feindre l'indifférence et c'est ce qui attira certainement son attention sur moi. Les hommes sont ainsi. Ils est rares qu'ils veulent la tâche facile, sinon il dépense quelques piécettes dans des lieux où les filles ne font pas de simagrées. Il c'était fait présenté à moi par une connaissance que nous avions en commun, mais ne se montra pas trop empressé, comme n'importe quel jeunot. Il me fit brûler comme nul ne l'avait fait avant lui, prenant le temps qu'il fallait et plus encore pour me charmer. Je passerai outre les instants de séductions qui furent en bonne et due forme. Venons en au fait plutôt.
Il avait organisé une soirée chez lui et il était fort rare qu'il ouvre sa demeure à des gens de la haute-société où à quiconque et ce n'est pas un hasard si j'étais des invités. En toute connaissance de cause, je me présentai là-bas, sachant bien que ce qui devait arriver arriverait et si mon corps en était impatient, je le craignais au fond de moi. Il éveillait beaucoup trop de chose en moi. Je n'hésitai pourtant pas et lui facilité la tâche pour m'emmener à l'écart en m'éloignant volontairement des autres jeunes femmes pour atterrir dans une pièce qui rappelait un musé. Une quantité impressionnante d'objets accumulés me tinrent occupés, aussi ne le sentis-je pas arriver derrière moi avant qu'il ne pose ses lèvres sur ma nuque, m'arrachant un frisson qui trahissait mon émotion. C'était la première fois que je sentais ses mains sur mon corps et je brûlais tant que la froideur de son corps ne ce fit pas remarquer immédiatement. Il avait refermé la porte de la pièce et vraisemblablement barré de l'intérieur. Il dut puiser à font dans son pouvoir de séduction ce soir-là, où en avais-je assez du jeu de la séduction de manière naturelle? Je l'ignore. Quoi qu'il en soit, alors que ses mains caressaient mon corps aux travers du tissu de mes vêtements, il arriva à me faire promettre tout ce qu'il désirait. De partir avec lui, d''être éternellement sienne, de lui donner mon coeur et mon corps. Le sens de ses paroles m'échappaient et je ne sentais que le langage de ses doigts. C'est là qu'il me mordit. Sa main se posa sur ma bouche fermement pour m'empêcher de hurler, comme si j'en avait eut la force et ses lèvres sur ma nuque s'entrouvrirent et je sentis les dents s'enfoncer dans ma chair comme si elle avait été fait de beurre.
La plupart des vampires considèrent la morsure comme un moment de douleur terrible. Si j'ai trouvé, en somme, l'instant d'une sensualité désarmante, pour ma part, il n'en reste pas moins que la colère me gagna lorsque je m'éveillai quelques jours plus tard et que je le vis assis sur mon lit, tenant un verre de sang entre ses mains, comme un époux attentionné devant sa femme malade. J'étais chez lui et mon époux dormait dans un fauteuil un peu plus loin. La situation était fort déplaisante. Si cet homme n'était pas véritablement mon amant, il était devenu plus en réalité en me mordant, il était tout à fait inconvenable quand même qu'il me veille alors que mon époux dormait. Il me fit boire ce liquide en me disant que c'était le médecin qui le lui avait recommandé. Mes forcent me revinrent alors que je le buvais, mais il fallut plusieurs jours pour que je puisse me lever. Mon époux dormait toujours lorsque je m'éveillais. Ce n'était pas tout à fait naturel comme sommeil.
Enfin, il me proposa, lorsque je lui parut assez bien, que nous partions ensemble, tel que je le lui avait promit. Il ne semblait pas réaliser que le fait de m'avoir mordu pouvait m'avoir... refroidit. Il lui fallut du temps pour m'expliquer la situation qui ne m'apparut pas tant que cela comme une folie. Nous étions plus superstitieux à l'époque et il est vrai qu'il était parvenu à me séparer de ma croix quelques semaines plus tôt, je l'avais enlevé pour accepter un collier en présent qu'il m'avait fait et soudainement ça ne m'apparaissait plus comme un hasard. Le lendemain, je refusais son offre de passer l'éternité auprès de lui en m'enfuyant, alors que par chance il n'était pas là à mon réveille. Je pus récupérer une partie de mes avoirs avant de disparaître plusieurs années, entendons par là quelques décennies, et constater par moi-même que mon vieillissement n'était pas effectif, que je ne supportait pas la lumière du jour et je devais boire du sang.
Je suis heureuse d'avoir passer ses années de ma vie seule. Je n'étais plus aussi digne que de mon vivant, faisant des morts avec un manque de délicatesses qui ne m'était pas coutumier. Les temps changeaient, mais la bourgeoisie restait la même. Je pus l'infiltrer de nouveau, aillant retrouvé un certain sang-froid. Si lui avait réussi à ce fondre parmi les vivants, j'en était capable aussi et comme de fait, il me fallut seulement quelques années pour que ma présence soit connue, sans pourtant être le centre d'attention.
Je le revis à ce moment, car il n'avait, semble-t-il, pas changer ses habitudes. Il se manifesta à peu près de la même manière que la première fois, en étant présenté par un ami et si je sentis une colère froide en moi, mon désir était toujours aussi puissant, plus encore car son regard flamboyant me rappelait ma promesse d'être sienne pour l'éternité. J'ai bien finis dans ses bras, évidement. Nous avons même partagé plusieurs années de vie commune et si je suis partie ce n'ai pas parce que la passion n'y était plus. C'était ma vengeance, il avait abusé de son pouvoir sur moi, m'avait trompé, avait, surtout, été plus fort que moi au jeu de la séduction. Je voulais lui refuser de m'avoir pour l'éternité auprès de lui, comme si je n'avait été qu'un trophée.
Ma vie ensuite, c'est résumé à rester dans la bourgeoisie, disparaissant quelques années de temps à autre, pour revenir sous un autre nom et ne pas attirer trop l'attention. Mon éternel amant me permis de faire affaire avec les autres vampires. Je suis devenue une femme d'affaire respectable autant chez les humains que chez les créatures de la nuit, bien que cette idée de se révéler au grand me compliqua les choses. C'est d'ailleurs pour cette raison que mes relations sont un peu tendues depuis cette attaque. Mais les affaires sont les affaires et j'arrive à m'en sortir et à rester sur la carte de la bourse, sans trop attirer de soupçon. Ou du moins, les soupçon que j'attire ne sont pas assez puissant pour contrer l'effet hypnotique que j'ai tendance à créer sur les hommes.

THE ENDING

Prénom ou Surnom : Hey! You!
Âge (Facultatif) : 19 ans encore
Comment avez-vous découvert le forum : 3ème perso!
Comment le trouvez-vous: Ça serait bien si yaya se sauvait pas chaque fois qu'elle doit m'accepter è_é Razz
Votre Fréquence de connexion : quand je peux!
Deux Plus Deux égale : 4 (non! vous ne me ferez pas répondre 34)
Autre : -


Dernière édition par Dorka Addams le Mar 4 Aoû - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi Gokudera
† Admin Fondateur † Éclaireur †
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Dorka Addams   Mar 4 Aoû - 16:58

Bon ... je sais pas là ...
Refusée !

Mdrr Je blague, bienvenue (pour la 3ieme fois Razz)

_________________


OnE fLoWeR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corrupt-human.forum-canada.net
Sherrie James
† Admine Folle † Chasseuse Solitaire †
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 02/03/2009
Localisation : In the Hell ...

Feuille de personnage
Historique Relation ::
Ta Phrase: : Welcome In The Hell -
Statue Sentimental:: Heuh? J'tue des vampires, pas l'temps pour ça.

MessageSujet: Re: Dorka Addams   Ven 7 Aoû - 14:23

Encore bienvenue =)
Je déplace.

_________________

    J'ai 1 fleur, Hiiihouu ! ^^ Merci mes fans Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dorka Addams   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dorka Addams
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» groupe montpellier recherche guitariste
» Vend CUSTOM 77 China Girl Cs2
» CHERCHE zikos pour reprise acoustic
» AC/DC
» Nouvelle salle de repet sur Ales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Corrupt Human † :: † PRÉSENTATiiONS † :: † Présentations Validées † :: - Vampires --
Sauter vers: