Let Yourself Being Corrupted...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elizabeth McGomery [ FiniShh ! ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth McGomery
† So New †
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Elizabeth McGomery [ FiniShh ! ]   Dim 25 Oct - 12:34

BEGINNING

Nom : McGomery
Prénom : Elizabeth
Âge : 201 ans (13 d'humanité, 188 de vampirisme)
Nationnalité : Anglaise
Langue Maternelle : Anglais
Famille : Morte depuis bien des années, ne s'en rappelle que par flashback flous et imprécis.
Race : Vampire
Orientation : N'y a jamais pensé. Après tout, quelle importance ?

MORE ABOUT ...

Physionomie : Tout d'abord, Elizabeth a l'apparence d'une jeune adolescente de treize ans, bien qu'elle soit beaucoup plus âgée. Son petit visage blanc, mais mignon comme tout éconduit tout chasseur se trouvant dans les parages. En effet, quelques tâches de rousseur ornent son petit nez retroussé et ses yeux d'un bleu profond ont un pouvoir attractif très puissant, déconcentrant ses adversaires. Elle est toute petite, 1m52 et semble toute fragile par sa minceur. Pour complèter le tableau d'un petit ange, Lizzie a les cheveux aussi blond que le blé que son père cultivait.
Style de vêtements: Tout ce qui peut lui être utile. Par exemple, si elle se promène dans les rues, des vêtements à la mode du moment. En chassant, de vieux survêtements de sport. En faisait du sport, de nouveaux survêtements de sport, et ainsi de suite.
Avatar : Zara Larsson
Caractère : Petite manipulatrice sans scrupules, Elizabeth peut très bien utiliser son visage angélique pour obtenir ce qu'elle veux avoir. Aussi, elle adore emmerder les gens et les faire sortir de leurs gongs. C'est son pêché mignon. Et derrière ses airs de petite soeur qui adore emmerder les plus grands qu'elle se cache un vampire sadique et sanguinaire aux sens éguisés qui n'hésite pas à tuer un humain pour s'abreuver de son sang.
Aime : Le sang, Emmerder les autres, Faire des trucs diaboliques, Le chocolat, Suivre les autres, Le grand chef, dans le sens être loyale
Déteste : Elizabeth Taylor, Les sentiments comme l'amour, l'amitié..., L'alcool
A Peur de : Devenir sentimentale, S'attacher à quelqu'un, du Chef.

YOUR LIFE

Histoire :

La rencontre

La foule hurlait son mécontentement à sa fenêtre. Tapise derrière une grande bibliothèque de bois, une jeune fille d'une quinzaine d'année se balançait doucement, sa tête tappant contre le mur de pierre se trouvant derrière elle. Pourquoi ? Pourquoi ? Elle n'avait fait que protéger son frère dont la tête reposait maintenant sur un piquet de bois, dans la cour du Roi, menaçant quiconque voulait suivre son exemple, empoisonner le Monarque. En France déjà, le peuple faisait rébellion et avait guillotiné le Roi et sa reine... Son frère était simplement un visionnaire qui voulait la même chose pour la Grande-Bretagne. L'adolescente releva brusquement la tête. On essayait d'enfoncer sa porte. Des larmes coulèrent lentement sur ses petites joues pâles. Finalement, la porte se brisa et des soldats entrèrent. Pendant se temps, la jeune fille se glissa sous les planches de bois, dans un trou qu'elle avait creusé en sachant qu'ils allaient bientôt débarquer. Ne la trouvant pas, les envoyés condamnèrent les fenêtres et la porte et mirent le feu à la maisonnette. La fille sortit rapidement de sa cache et prit les lourdes couvertures de laine et repartit se cacher en toussant et crachotant. Avec ses ongles, elle gratta la terre du trou pour s'en ensevelir. Elle finit par perdre connaissance.

Deux jours plus tard, un jeune paysan d'une vingtaine d'année ramassait le bois brûlé et les pierres noircies. Jusqu'à ce qu'il apercoive un petit trou presque entièrement refermé. Creusant avec ses mains, il finit par voir des cheveux en partie brûlés et finalement, une jeune fille, vivante seulement à moitié, évanouie. La portant sur ses épaules, il l'amena chez ses parents.

Ceux-ci le virent entrer et se précipitèrent vers la jeune fille. Lui administrant les meilleurs soins possible, elle finit par ouvrir les yeux quelques semaines plus tard. Le soulagement de la famille n'était égal que leur surprise de constater qu'elle était... muette ! En effet, les flammes et la fumée noire avait tellement endommagés la gorge de l'adolescente que les cordes vocales de celle-ci avaient brûlées. Elle avait aussi récolté des problèmes avec ses poumons et devait fréquemment voir le docteur, puisque ses sauveurs s'inquiétaient. Et puis, sous les larmes, la jeune fille avait dû couper ses longs cheveux blonds. Ils étaient roussis, finis, brûlés. Pendant plus d'un an, Angelic vécue avec les parents de son sauveur.

Le mariage

Dans sa belle robe blanche avec un ourlet de dentelle française, ses cheveux blonds à nouveau longs, Angelic avançait prudemment dans la longue allée, au bras d'un voisin de ses futurs beaux-parents. Elle allait se marier. Avec l'homme qui l'avait sauvé deux ans plus tôt, alors que la maison qu'elle partageait avec feu son frère brûlait. Elle se souvenait d'ailleurs de sa demande. Un moment inoubliable.

C'était vers la fin de l'été, alors que Henri, son sauveur, travaillait d'arrache-pied aux champs, à récolter le blé, les céréales et les pommes de terre et qu'elle-même cultivait les légumes du jardin. Depuis un an qu'ils se courtisaient, malgré l'absence de paroles de la part d'Angelic. Et ce fameux soir, il avait avoué l'aimer et avait posé un genou à terre, comme le voulait la tradition.

Et en ce trois décembre de l'an 1801, Angelic Havey était devenu Mme Henri McGomery, sous les aplaudissements de tous les villageois réunis dans la petite chapelle du village.

La famille

En l'année 1802, une année seulement après son mariage, Angelic mit au monde un petit garçon qu'elle nomma Carey. Puis, durant les années 1804, 1805, 1806, 1809 et 1811, vinrent agrandir la famille, Omar, Nora, Mary, Jules et finalement, Elizabeth. Leur enfance fut heureuse, parsemée de petites attentions de la par de leur mère et parfois même, de leur père. Étant la petite dernière, Elizabeth avait de la difficulté à s'intégrer et les plus vieux lui disaient toujours d'aller jouer avec ses petites poupées de chiffon. Mais, elle était aussi l'une des plus jolies. La seule ayant hériter des cheveux d'or de sa mère. Les autres étaient tous bruns, d'un brun foncé, comme ceux de leur père. À ses cinq ans, en 1816, lorsqu'elle avait attrapé une mauvaise grippe, elle s'était rendu compte du pouvoir d'attraction de ses yeux. Leur curé, un vieillard sage, mais également très strict et dévoué à Dieu, l'avait surprise à se moucher avec son cahier de chansons pastorales, un blasphême, lors de la messe du dimanche. La petite avait réussi à l'amadouer en le regardant avec des yeux suppliants et n'avait reçu aucun coup de règle sur les doigts. Même sa maîtresse, Soeur Ann, la laissait écrire de la main gauche en cachette. Depuis, elle s'en était toujours servi, sur sa famille, sur les gens de l'église et sur les villageois.

Le 20 janvier 1823, alors qu'elle souffrait d'une pneumonie, Angelic mit au monde deux jumeaux, Evon et Tiffany. Étant très malade, la femme lutta toute la nuit pour sa vie, mais rendit l'âme le matin suivant. Elizabeth n'avait que 12 ans...

Le Nouveau Monde

Une semaine plus tard, la famille, déchirée par le chagrin, s'embarqua pour la colonie anglaise nommée Province of Quebec. Le voyage dura plus de six mois pendant lesquelles Omar, Nora, Mary et finalement Evon décédèrent, par l'épidémie de variole qui sévissait sur le bâteau. Et puis, un matin quelconque, dans la cale du bâteau, Elizabeth l'attrapa à son tour. Pendant plus de trois jours, elle pensa et repensa à son anniversaire, qu'ils avaient fêté avec son père, Tiffany et Nora, qui n'était pas encore décédée. Puis, alors qu'elle sentait que ses forces l'abandonnaient entièrement, un noir d'une grande beauté, auquel elle avait eu interdiction de parler l'avait doucement prit dans ses bras et après, plus rien...

Un nouveau départ

Ouvrant les yeux comme si c'était la première fois qu'elle voyait l'extérieur, elle remarqua qu'elle était dans une petite pièce sinistre. Les couleurs, les images, les formes lui semblaient plus nettes, comme si sa vue s'était améliorée. La porte s'ouvrit, laissant apparaître l'homme qui l'avait sauvé. Fronçant les sourcils, Elizabeth murmura d'une voix faible:

-Qui êtes-vous ?
-Carlisle, nous nous sommes rencontré sur le bâteau en direction de l'Amérique.

Quelques scènes plutôt vagues surgirent. Un petit bébé, des gens aux cheveux foncés mourant... Un homme à l'écart des autres... Lizzie secoua la tête et prit une voix soupçonneuse.

-Qui êtes-vous, réellement ?

Le noir éclata d'un rire grave et terrifiant. Qui était-il ? Il se voyait déjà conquérir l'angleterre, puis l'Europe. ALors qui était-il ?

-Simplement le prédateur le plus dangereux au monde.
-Mais vous n'allez pas me faire du mal.

C'était une affirmation plus qu'autre chose. L'homme sourit.

-En effet. Quel aurait été l'intérêt de te sauver la vie ? Enfin, si on peut dire ça comme ça... Et puis, je crois que je vais bien t'aimer...
-Qu'est-ce que vous êtes ?

Le sourire de l'inconnu s'était élargi, dévoilant ses canines pointues. Elizabeth réprima un frisson. Et puis, il l'avait amené. Chasser. Étrangement, Elizabeth n'avait pas été surprise, ni même choquée. Elle était devenu son élève et lui son maître. Ne le quittant pas, si ce n'est que pour quelques missions, elle était devenue sa préférée. Doter d'une esprit aussi tordu et impartial que lui. Les guerres, les épidémies ne les affectaient pas, concentrés sur leur but ultime. Jusqu'au jour où Carlisle s'était alliée avec une femme afin de conquérir l'Angleterre. Faisant de la nouvelle venue son bras droit. Elizabeth en avait été si démolie et fâchée qu'elle avait fait une scène. Carlisle lui avait répondu que personne n'allait obéir à un vampire qui avait l'apparence d'une fillette. Comble de tout, celle qui l'avait remplacée s'appelait également Elizabeth ! Elle était en fait ce que serait devenue Lizzie si elle avait grandi. Sa coleur augmenta.

La prise de l'Angleterre

En 2012, marcha sur Londres avec son chef, Elizabeth Taylor, Kyle Lewis, un autre gêneur qui avait su charmer le chef par sa force, comme elle par son pouvoir auparavant, et d'autres vampires aux noms aussi inutiles que nombreux. Pour se faire pardonner, Carlisle lui permit de tuer le premier humain, ce qu'elle fit avec plaisir. La jeune fille ne la vit même pas...

Une fois dans le manoir, Carlisle la convoqua. Lui disant que malgré ce qu'elle pouvait croire, il avait confiance en elle, puisqu'il voyageaient ensemble depuis plus de 180 ans. Sachant que Lizzie adorait fouiner et tout savoir, il lui dit solennelement qu'elle serait ses yeux et ses oreilles au sein du manoir et de la ville...


THE ENDING

Prénom ou Surnom : Lizzie, Ju, Mido
Âge (Facultatif) : J'm'en souviens plus ^^'...
Comment avez-vous découvert le forum : Ake' et Shee', a long time ago...
Comment le trouvez-vous : 9/10 (J'aime pas donner des notes parfaites)
Votre Fréquence de connexion : Probablement 7/7, mais pas nécessairement sou sle même pseudo...
Deux Plus Deux égale : Brisons la règle jamais deux sans trois ! J'suis tannée de le répéter x_X
Autre : Heu... Non, rien.


Dernière édition par Elizabeth McGomery le Lun 26 Oct - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Evans
† Slayer †
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Elizabeth McGomery [ FiniShh ! ]   Dim 25 Oct - 18:25

Acceptée ! *Savoure son nouveau power !*

Les "mimines" vont s'occuper du reste quand ils vont venir sur le forum... Tu peux quand même poster si tu veux.

_________________
Je butte alors pousse-toi de mon chemin!


..:: 3 fleurs de Kyle ::..
..:: 1 fleur de Misao ::..
..:: 1 fleur de Darren ::..
..:: 2 fleurs de Hans ::..
..:: 1 fleur de Emily ::..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elizabeth McGomery [ FiniShh ! ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELIZABETH - Where Vultures Land
» Elizabeth Montgomery (1933-1995)
» Elizabeth Wallfisch
» Elizabeth Vidal (1960)
» Elizabeth Cotten

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Corrupt Human † :: † PRÉSENTATiiONS † :: † Présentations des Vampires †-
Sauter vers: