Let Yourself Being Corrupted...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 William Vaako {terminée}

Aller en bas 
AuteurMessage
William Vaako
† So New †
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: William Vaako {terminée}   Lun 8 Fév - 16:15

BEGINNING

Nom : Vaako
Prénom : William
Âge : 35 ans
Nationnalité : Australienne
Langue Maternelle : Anglais
Famille (Facultatif) : nope
Race : Humain
Orientation : Assurément hétéro

MORE ABOUT ...

Physionomie : Que dire de ce play-boy? Il trouvera certainement un homme plus beau, plus jeune pour lui voler la vedette mais il dégage un charisme certain et un charme enivrant. De taille moyenne, aux épaules robustes, il affiche dans ses yeux marrons-verts parfois très sombre, un air viril et sûr de lui. Brun, un visage anguleux, parfois et même souvent non rasé, ce qui n'est pas sans lui aller, ses lèvres sont pleines sous un nez droit. Sourcils épais qui accentue son regard, il joue parfois avec un air fragile qu'il est capable de feinter en toute circonstance.

Style de vêtements : Ce Jet-setter de bientôt 35 ans arbore généralement un style élégant mais décontracté. Veste, chemise, jeans à la ville, il ne sort les costumes de grands couturiers que lorsqu'il se rend dans des soirées privées. Sur son voilier, il n'est pas impossible de le retrouver nu-pied et en tee-shirt imprimé, un peu flashy. On aurait parfois du mal à croire que sous ce polo "I Love the World" se cache un portefeuille de plusieurs milliards. Simple, original sans être excentrique, c'est un homme qui aime bien changer tout en restant à l'aise. Mais il reste un homme du monde et se camoufle désormais aisément dans la population.

Caractère : William s’approche sereinement de la quarantaine. En parfaite santé, cet aventurier coureur du monde, voit la vie avec toutes ses couleurs. Généreux à la vie comme en amour, il a tout de même divorcé trois fois, toujours pour la même raison. Il ne peut se complaire dans une vie sédentaire bien longtemps et lorsque vient le moment de poser la question: « Laisseras-tu tout derrière toi pour me suivre aux quatre coins du monde? », la réponse fût à chaque fois la même. A la lueur du coucher de soleil, ce célibataire retrouve son tempérament calme et rêveur, repassant dans son esprit les rencontres les plus belles qu’il ait eu à faire. De ce petit garçon Massaï en passant par cette famille indienne, aucun visage n’a quitté son excellente mémoire. D’un naturel engageant, il n’aime pas mettre les gens mal à l’aise mais ne vous fiez pas à son apparente douceur, cet homme au sourire facile et apaisant n’aime pas qu’on se joue de lui et peut rapidement devenir une plaie. Ouvert à la discussion, il est très accessible et sympathique. Il est parfois un peu trop curieux, ce qui peut lui attirer des ennuis. Du self-control, il n’en manque pas lorsqu’il part des mois seul en mer avec pour seuls compagnons, son ordinateur et sa radio de bord. La vie est un voyage qu’il veut faire jusqu’à l’épuisement.

Avatar : Karl Urban

Aime : Voyager, les femmes, la danse de salon, parier, partager
Déteste : les adieux, la vie de sédentaire, perdre un pari
A Peur de : devoir retourner à sa vie d'avant, manquer d'argent pour poursuivre ses voyages, manquer de temps pour tout découvrir

YOUR LIFE

Histoire : De toute sa vie, William n’a jamais cessé de voyager. De sa chaise de classe jusqu’à sa vie d’adulte, ses yeux n’avaient d’émerveillement que pour ce qui se cachaient au-delà de l’horizon. Sur cette plage australienne, devant la maison sur pilotis de ces parents, il passait son temps à imaginer ce qu’il verrait si un jour, il pouvait toucher du bout des doigts cette réalité imperceptible qui brillait devant lui. Rien ne laissait à penser qu’il pourrait un jour faire plusieurs fois le tour du monde. Son goût des voyages, sans doute, son père le lui avait-il porté de part son travail de Stewart. Sans cesse parti en voyage, l’homme comptait à son fils ce qu’il rêvait de voir. Sa mère marchande de couleurs, n’opposa jamais aucune limite à son fils. Un enfant a besoin d’évasion...
Mais il fallait bien qu’il grandisse un jour, qu’il se range dans le monde réel, celui qui était le sien. N’éloignant pas ce besoin d’évasion qui le visitait pendant son sommeil, William rejoint une entreprise en tant qu’associé affilié aux études de marché. Du monde, qu’il voulait visiter, il ne voyait que des chiffres sur du papier mais a fortiori, ça rapportait gros. Entré dans l’entreprise à 22 ans, il se sentait déjà blasé alors qu’il atteignait les 25. Il souhaitait à nouveau plus que tout, cessé de regarder ses pieds pour se concentrer sur l’horizon. Tout bascula le jour où un collègue de travail fêtant son départ à la retraite, les convia tous à le fêter au casino. Jeux de cartes, roulette, machine à sous, William y retrouva beaucoup de ce qui lui était nécessaire dans son travail. Le bluff, prendre des risques, miser gros, ramasser le jackpot… Mais ce fût ce coup de chance à la machine à sous qui finit de faire monter le tas de gain amassé. De ce butin, la semaine d’après, il n’en resta pas grand-chose. Un grand voilier l’avait remplacé et avec lui, l’envie de tout laisser derrière pour passer à autre chose. La décision était prise, durant un mois, le jeune homme prépara son voyage et partit pour un tour du monde. Au détour d’une destination, il lui vînt l’envie de filmer ses expéditions et de les faire commercialiser. Les gens autant que lui, avait besoin de rêve et c’est à cette fin qu’il créa des films vendu par le biais d’internet. Très actif en bourse, ces voyages lui donnait de non-négligeable information pour placer ses pions et l’enrichissement se propagea. Toujours aussi flambeur, il continua à fréquenter les casino et les tables de poker puis au bout de quelques années à amasser les escales, il se décida à aller filmer cette nouvelle Angleterre qui avait été paraît-il décimé par une population de vampire. Depuis peu, son bateau est ancré au port quasi-vide et son expédition plein de frissons, ne fait que débuter.

THE ENDING

Prénom ou Surnom : Celle qui peut pas s'empêcher de faire des persos
Âge (Facultatif) : 22
Comment avez-vous découvert le forum : bouche à oreille toujours
Comment le trouvez-vous : je ne vais pas mettre de note mais au risque de vexer, je trouve que le design manque de clarté. Je préferais ceux d'avant.
Votre Fréquence de connexion : Pour l'instant, un petit peu tous les jours mais ça peut rapidement évoluer
Deux Plus Deux égale : 34 encore?
Autre : [Si y'a un truc à Ajouter]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherrie James
† Admine Folle † Chasseuse Solitaire †
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 02/03/2009
Localisation : In the Hell ...

Feuille de personnage
Historique Relation ::
Ta Phrase: : Welcome In The Hell -
Statue Sentimental:: Heuh? J'tue des vampires, pas l'temps pour ça.

MessageSujet: Re: William Vaako {terminée}   Lun 8 Fév - 21:23

  • Hey Hey !
    Alors, tout ça semble bien beau!
    Je te valide =)
    Bon RP

_________________

    J'ai 1 fleur, Hiiihouu ! ^^ Merci mes fans Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
William Vaako {terminée}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» William Alwyn (1905-1985)
» William Russo
» William Christie
» William HAYES, 1708-1777
» William Boyce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Corrupt Human † :: † PRÉSENTATiiONS † :: † Présentations Validées † :: - Humains --
Sauter vers: